PLEINS POUVOIRS – La Station

La Station présente
PLEINS POUVOIRS, SEPTEMBRE
une exposition de Marc Bauer
du 13 octobre au 22 décembre 2012
vernissage le 12 octobre à 18:00
avec la participation de :
Jeanne Berbinau Aubry , Magali Halter et Sarah Maisonobe de la Villa Arson, E.N.S.A de Nice
Evan Gérard, Jérémy Griffaud et Marie-Lize Richard du Pavillon Bosio, E.S.A.P de Monaco

Le point de départ de l’exposition de Marc Bauer est un dessin inspiré par une photographie prise en septembre 1943 à Nice, sur laquelle on voit des jeunes filles riant et posant sur une plage aux côtés de jeunes hommes et d’officiers allemands. Le mois de septembre 1943 marque le passage entre l’occupation italienne et allemande de la ville de Nice, et annonce la période la plus dure de la seconde guerre mondiale pour les niçois, notamment d’origine juive. Le contexte historique, lourd de sens, est contrebalancé par l’ambiance très douce que dégage cette photographie. De manière générale, la ville de Nice, qui renvoie dans l’imaginaire collectif au farniente, aux vacances et au soleil, s’associe mal avec cette période sombre de l’histoire. L’image ouvrira ici le champ à une réflexion globale sur les pouvoirs politiques et l’équilibre de leurs forces : Pleins Pouvoirs, Septembre
nous parle d’un moment d’abdication, du transfert du pouvoir d’une sphère à une autre.

« Dans ses dessins, M. Bauer mêle événements et personnages historiques, souvenirs personnels et intimes avec des images trouvées dans des films ou d’autres archives. Sa méthode de travail, qu’il rapproche parfois de celle d’un archéologue, cherche surtout à mettre en évidence la construction de notre subjectivité. Il tente de mettre en forme la manière dont chacun organise ses propres souvenirs et la façon dont la mémoire collective s’empare d’événements particuliers pour élaborer l’Histoire.

“Qu’il s’agisse d’une histoire personnelle ou de l’Histoire, c’est une réécriture et ce n’est donc qu’une question de point de vue, tout comme la morale”, précise-t-il. L’Histoire est donc un artefact qui est le résultat d’un montage d’événements effectués a posteriori. […]»

Marc Bauer a choisi pour cette exposition de se faire assister par Jeanne Berbinau Aubry, Magali Halter et Sarah Maisonobe de la Villa Arson, E.N.S.A de Nice ainsi que Evan Gérard, Jérémy Griffaud et Marie-Lize Richard du Pavillon Bosio, E.S.A.P de Monaco. Un cabinet de dessins leur sera réservé et leur permettra d’exposer certains de leurs travaux choisis avec l’artiste. Une manière de faire dialoguer différents univers réunis par la pratique du dessin.

More infos